GuidEnR > Développement Durable > Le secteur maritime et fluvial  
LE BLOG GUIDENR
Conseils pratiques

 

 Actualités :  


LES CLES DU DIMENSIONNEMENT

Ouvrages en commande
Photovoltaïque autonome

Photovoltaïque raccordé au réseau




Développement Durable > Le secteur maritime et fluvial


Le secteur maritime et fluvial est responsable à hauteur de 3 % (2009) des émissions de gaz à effet de serre au niveau national. Cependant, le transport maritime étant par nature international, l’enjeu est d’ampleur mondial : le secteur maritime représente environ 9 % des émissions mondiales de gaz à effet de serre du secteur des transports. Par ailleurs, il représente légèrement plus de 9 % de la consommation d’énergie du secteur des transports1, toujours au niveau mondial.



Le transport maritime et fluvial est aujourd’hui principalement un moyen de transport de marchandises, son utilisation pour le transport de voyageurs restant faible en comparaison.

Au niveau mondial, ses émissions de CO2 sont plus basses à la tonne-kilomètre que celles du transport de fret aérien, routier ou encore ferroviaire. Considérant également que le fret maritime et fluvial (fret conteneurisé) a un poids primordial dans l’économie (90 % du transport mondial de marchandises), il paraît important de voir quelles peuvent être les innovations technologiques qui en augmenteraient l’efficacité et de construire des navires plus sûrs, plus économes mais aussi plus propres (plus respectueux de l’environnement).

Ces innovations porteront sur la structure (et les revêtements), les moteurs (et systèmes de production d’énergie), les propulseurs, les systèmes de gestion de l’énergie à bord, et les systèmes « intelligents » et communicants du navire (technologies de l’information et de la communication).

SOMMAIRE