GuidEnR > Le protocole de Kyoto  
LE BLOG GUIDENR
Conseils pratiques

 

 Actualités :  


LES CLES DU DIMENSIONNEMENT

Ouvrages en commande
Photovoltaïque autonome

Photovoltaïque raccordé au réseau




Le protocole de Kyoto


Les objectifs du protocole de Kyoto


Les émissions de 40 pays les plus industrialisés (listés en annexe B du Protocole) doivent être réduites d’au moins 5 % sur la période 2008-2012 par rapport à 1990. L’objectif est différencié par pays.

Les émissions considérées comprennent six GES d’origine anthropique : CO2, CH4, N2O, HFC, PFC, SF6. À partir de 2013, le NF3 est également concerné.

Les pays hors annexe B n’ont pas d’engagements d’émissions.



La mise en place du protocole de Kyoto


Signé en 1997, il est entré en vigueur en 2005 après la ratification par la Russie qui permet d’atteindre le quorum de 55 États représentant au minimum 55 % des émissions de l’annexe B en 1990.

Seuls les États-Unis ne l’ont pas ratifié parmi les pays de l’annexe B. Ils n’ont donc pas d’engagements d’émissions pour la période 2008-2012. En décembre 2011, le Canada s’est retiré du protocole de Kyoto. Ce retrait est effectif en décembre 2012. Le Canada n’est donc plus tenu de respecter ses engagements pour la première période du protocole de Kyoto.

À Durban, en 2011, les pays se sont mis d’accord pour que le protocole soit prolongé après 2012. On parle alors de deuxième période d’engagement du protocole de Kyoto.

Pays signataires du protocole de Kyoto au 30 septembre 2012
Pays signataires du protocole de Kyoto au 30 septembre 2012
Source : CCNUCC