GuidEnR > L’hydroélectricité  
LE BLOG GUIDENR
Conseils pratiques

 

 Actualités :  


LES CLES DU DIMENSIONNEMENT

Ouvrages en commande
Photovoltaïque autonome

Photovoltaïque raccordé au réseau




L’hydroélectricité


Pour la France, et plus généralement pour les pays industrialisés, déjà fortement équipés, les enjeux concernent essentiellement :
  • la rénovation et la modernisation des ouvrages existants ;
  • la valorisation des ressources encore disponibles (en énergie et en puissance) en intégrant les contraintes environnementales croissantes et les problématiques de compétition pour les usages de l’eau (irrigation, pêche, tourisme) ;
  • et enfin le renforcement du rôle de l’hydroélectricité dans sa fonction de régulation et d’équilibrage du système électrique pour faire face à la variabilité croissante de la demande (gestion de la pointe) et de l’offre (proportion grandissante d’énergies renouvelables variables).
En France, le potentiel technique de production d’énergie supplémentaire est élevé (environ 28 TWh/an) mais le potentiel de développement effectif est plus faible puisque sa réalisation tient compte des contraintes environnementales et économiques ainsi que des enjeux sociétaux (conflits d’usages potentiels avec les autres usages de l’eau). Comme mentionné ci-dessus, l’hydroélectricité va de plus en plus être valorisée pour des besoins de puissance : à ce titre, le potentiel de développement de stations de transfert d’énergie par pompage ou STEP, qui serait de 3 GW minimum, n’est pas à sous-estimer, les capacités d’implantation étant aujourd’hui peu exploitées essentiellement pour des raisons économiques.

En revanche, en Russie, en Asie (en particulier en Chine), en Amérique du Sud et en Afrique, le potentiel de développement de l’hydroélectricité pour la production d’énergie est considérable et les tendances technologiques sont au développement de turbines de grande puissance. La France possède une grande expérience dans ce domaine, sur les turbines hydrauliques (Alstom est le leader mondial de la profession) mais également sur la conception, la construction et l’exploitation des ouvrages hydrauliques.



SOMMAIRE