GuidEnR > La filière éolienne en 2030 : une vision d’avenir à laquelle la France peut aspirer  
LE BLOG GUIDENR
Conseils pratiques

 

 Actualités :  


LES CLES DU DIMENSIONNEMENT

Ouvrages en commande
Photovoltaïque autonome

Photovoltaïque raccordé au réseau




La filière éolienne en 2030 : une vision d’avenir à laquelle la France peut aspirer


  • En 2030, la France affiche une politique claire de développement du renouvelable, avec des niveaux de prix du kilowattheure compatibles avec ceux du réseau, avec un consensus politique sur la nécessité et l’importance de la contribution des énergies renouvelables et de l’éolien dans le mixte énergétique français.
  • La France a contribué, avec les développements technologiques de ses industriels et de ses centres de recherche, à une baisse importante des coûts de l’électricité produite grâce à l’éolien à terre et en mer.
  • La compétitivité, la qualité et l’innovation des composants d’éoliennes terrestres fabriqués en France ont permis à notre pays de maintenir une position importante après des années de forte concurrence internationale.




  • La France continue à moderniser ses parcs terrestres, ce qui permet d’augmenter la production à des coûts moindres sans accroître la surface occupée par l’éolien.
  • La France a couvert ses zones exploitables pour l’éolien posé, ses leaders industriels se concentrent sur l’exportation de technologies éprouvées ainsi que sur le développement et la fabrication des nouvelles technologies nécessaires pour moderniser les champs en exploitation en France et en mer du Nord (éoliennes géantes).
  • La France est devenue leader dans la production de technologies flottantes, qui servent à augmenter la capacité éolienne mais qui sont aussi exportées, particulièrement autour de la Méditerranée, dans les îles et vers des marchés en développement.
  • La France maintient son leadership sur les marchés spécifiques de la moyenne puissance (insulaires, « passe-partout ») dans un marché en plein développement de production décentralisée d’électricité.
  • La France a une avancée reconnue dans le service électrique associé à la production éolienne : électronique de puissance, stockage, prévision, soutien et sécurité du réseau.
  • La France propose à ses filières des centres de test et de certification à la hauteur de sa présence industrielle sur les marchés internationaux.