GuidEnR > Energie > Des technologies compétitives au service du développement durable  
LE BLOG GUIDENR
Conseils pratiques

 

 Actualités :  


LES CLES DU DIMENSIONNEMENT

Ouvrages en commande
Photovoltaïque autonome

Photovoltaïque raccordé au réseau




Energie > Des technologies compétitives au service du développement durable


Avec environ 257 Mtep consommés, la France occupait en 2011 la dixième place du classement des pays les plus consommateurs d’énergie derrière la Chine, les États- La consommation d’énergie primaire française s’est stabilisée au cours des années 2000 et elle ne devrait connaître qu’une croissance modérée au cours des prochaines décennies. Au niveau mondial, cependant, l’Agence internationale de l’énergie prévoit, dans le scénario tendanciel du World Energy Outlook 2011, une augmentation de plus de 40 % des besoins entre 2009 et 2030.

La problématique structurante de l’avenir énergétique mondial est ainsi posée : comment répondre à une demande en énergie croissante, de manière durable, économique et sûre tout en réduisant son impact sur l’environnement et en particulier sur le climat ? Cette problématique, complexe, l’est d’autant plus pour certains pays qui voient leurs marges de manoeuvres budgétaires fortement contraintes, du moins à court terme, du fait d’une situation économique difficile.

Garantir aux entreprises et aux ménages un approvisionnement en énergie durable, sûr et à moindre coût pour soutenir la croissance économique, entre autres, est en effet une résolution partagée par tous les pays. Les défis qu’une telle préoccupation suppose de relever ne sont pas des moindres : réduction des émissions de gaz à effet de serre, maîtrise des consommations d’énergie primaire et finale, sécurité des approvisionnements (combustibles fossiles et électricité), le tout en garantissant des sont nécessaires dans les technologies de l’énergie, en particulier dans les domaines suivants :
  • la production décarbonée d’électricité ;
  • la régulation et la sécurité du système électrique ;
  • la valorisation de la chaleur provenant des énergies thermiques locales (renouvelables ou fatales) ;
  • la production de carburants à faible impact environnemental.




SOMMAIRE


  1. Le nucléaire
  2. L’énergie éolienne
  3. L’électricité solaire
  4. Les énergies renouvelables marines
  5. L’hydroélectricité
  6. La géothermie
  7. Réseaux de chaleur et valorisation énergétique des déchets
  8. Conversion de la biomasse en chaleur ou en électricité
  9. Carburants alternatifs d’origine biomassique et fossile
  10. Les réseaux électriques
  11. Réseaux électriques intelligents ou smart grids
  12. Le stockage stationnaire d’énergie
  13. Les applications industrielles de l’électricité
  14. Captage, transport, stockage et valorisation du CO2
  15. Les hydrocarbures non conventionnels
  16. Les perspectives technologiques dans le raffinage
  17. L’hydrogène
  18. Interactions eau et énergie