GuidEnR > Émissions de gaz à effet de serre des autres secteurs  
LE BLOG GUIDENR
Conseils pratiques

 

 Actualités :  


LES CLES DU DIMENSIONNEMENT

Ouvrages en commande
Photovoltaïque autonome

Photovoltaïque raccordé au réseau




Émissions de gaz à effet de serre des autres secteurs


Émissions de GES dues à l’énergie des autres secteurs dans l’UE


Il s'agit ici des émissions directes des secteurs autres que la production et la transformation d’énergie, les transports et l’industrie.

1990 2000 2005 2009 2010 2010 / 1990 (%)
Résidentiel 60,6 61,7 68,4 59,9 61,4 + 1 %
Tertiaire (hors BTP) 29,1 30,7 31,2 31,7 31,1 + 7 %
Total 100,6 104,0 111,5 102,7 103,2 + 3 %
En Mt CO2éq.
Émissions de GES dues à l’énergie des autres secteurs dans l’UE
Émissions de GES dues à l’énergie des autres secteurs dans l’UE
Source : Citepa, juin 2012, et SOeS, d’après Météo-France




Les émissions du résidentiel-tertiaire dépendent des conditions climatiques. Les températures ont été particulièrement douces en 1994, 2000, 2002 et 2007. Cela a permis de réduire la consommation de chauffage et donc les émissions de GES. À l’opposé, les années 1991, 1996 et 2010 ont été exceptionnellement froides.

Contribution de chaque énergie aux émissions de CO2 liées au chauffage des bâtiments résidentiels et tertiaires en France métropolitaine


Ne sont prises en compte que les émissions de CO2 dues à la combustion d’énergies fossiles. Le contenu carbone de l’électricité n’est pas mesuré.
1990 1995 2000 2005 2009 2010
Gaz hors GPL 36 42 47 52 57 59
Fioul 52 48 45 42 38 36
Gaz de pétrole liquifié (GPL) 2 3 3 3 2 2
Charbon 10 7 5 3 3 3
En % - Données corrigées des variations climatiques
Contribution de chaque énergie aux émissions de CO2 liées au chauffage des bâtiments résidentiels et tertiaires en France métropolitaine
Contribution de chaque énergie aux émissions de CO2 liées au chauffage des bâtiments résidentiels et tertiaires en France métropolitaine
Source : SOeS d’après Ceren
Entre 1990 et 2010, le gaz naturel s’est substitué au charbon et au fioul pour le chauffage des bâtiments, ce qui explique la hausse de sa contribution aux émissions de CO2.

Contribution de chaque énergie aux émissions de CO2 liées à l’eau chaude sanitaire et à la cuisson en France métropolitaine


Ne sont prises en compte que les émissions de CO2 dues à la combustion d’énergies fossiles. Le contenu carbone de l’électricité n’est pas mesuré.
1990 1995 2000 2005 2009 2010
Gaz hors GPL 42 48 48 55 60 60
Fioul 36 30 30 27 26 25
Gaz de pétrole liquifié (GPL) 19 19 18 16 14 14
Charbon 3 3 4 1 1 1
En %
Contribution de chaque énergie aux émissions de CO2 liées à l’eau chaude sanitaire et à la cuisson en France métropolitaine
Contribution de chaque énergie aux émissions de CO2 liées à l’eau chaude sanitaire et à la cuisson en France métropolitaine
Source : SOeS d’après Ceren