GuidEnR > Compétitivité de la filière aéronautique française  
LE BLOG GUIDENR
Conseils pratiques

 

 Actualités :  


LES CLES DU DIMENSIONNEMENT

Ouvrages en commande
Photovoltaïque autonome

Photovoltaïque raccordé au réseau




Compétitivité de la filière aéronautique française


La filière aéronautique française est extrêmement compétitive et se concentre sur quelques constructeurs d’avions et équipementiers d’envergure mondiale. La France est le premier pays européen dans le secteur de l’aéronautique avec 157 000 emplois directs dans l’industrie, pour un chiffre d’affaires estimé à 36 milliards d’euros en 2009 (80 % à l’export), dont 76 % concerne les activités civiles. Depuis les années 2000, la demande de transport aérien a fortement augmenté, avec plus de 150 millions de passagers en 2008. Cela a conduit à une hausse d’activité aussi bien des entreprises de construction et de maintenance (soutenues par leurs équipementiers respectifs) que des entreprises de transport.



En effet, dans le domaine de la construction, depuis les années 2000, les livraisons d’avions sont en constante augmentation, avec environ 1 000 appareils par an. Le développement de ces appareils fait intervenir à la fois des acteurs français de la construction et des systèmes mais également des fabricants d’équipements embarqués. Parmi les constructeurs et systémiers, on trouve notamment : EADS (Airbus, Eurocopter, Astrium, etc.), Safran (Snecma, Hispano-Suiza, Messier-Bugatti, etc.), Dassault Aviation, Thales. Et parmi les fabricants d’équipements embarqués, on citera : Aerolia, Daher Socata, Goodrich Actuation Systems, Latécoère, Ratier-Figeac, Sagem, Zodiac Groupe. Enfin, dans le domaine à proprement parler du transport, Air France KLM est un des leaders mondiaux du transport de passagers et de fret avec plus de 400 avions exploités, 104 000 employés et un chiffre d’affaires mondial de 21 milliards d’euros.

Nombre de ces entreprises sont regroupées au sein du CORAC pour développer l’avion du futur (moteur Open Rotor, Hybrid Wing Body, gestion du trafic aérien optimisée, etc.). Plus largement, le GIFAS (Groupement des industries françaises aéronautiques et spatiales) fédère 299 entreprises. Par ailleurs, la France bénéficie d’un centre de recherche de haut niveau : l’Onera.