GuidEnR > La filière bois-énergie > Opérateurs régionaux – agences et associations  
LE BLOG GUIDENR
Conseils pratiques

 

 Actualités :  


LES CLES DU DIMENSIONNEMENT

Ouvrages en commande
Photovoltaïque autonome

Photovoltaïque raccordé au réseau




La filière bois-énergie > Opérateurs régionaux – agences et associations


Le développement du bois énergie est animé de différentes façons au niveau des régions.



Quelques exemples


La Franche-Comté est la première région française pour son taux de boisement avec 43 % du territoire couvert par la forêt. Les industries de la filière forêt/bois en Franche-Comté représentent 1 950 entreprises qui emploient plus de 11 400 salariés (source conseil régional - ADIB/INSEE). Comme onze autres régions, la Franche-Comté a répondu à l’appel d’offres national du plan Bois énergie et développement local lancé en 1994 par le ministère de l’Industrie. Afin d’amplifier la dynamique enclenchée, la délégation régionale de l’ADEME, le conseil régional et les quatre conseils généraux de Franche-Comté ont décidé de soutenir le développement du bois énergie dans le cadre du contrat de plan État-Région pour la période 2000-2006. Dans la région Rhône-Alpes, l’agence régionale Rhônalpénergie-Environnement a été créée pour répondre au besoin d'information, de conseil et d'assistance des collectivités locales en matière d'énergie et d'environnement. Rhônalpénergie-Environnement entend ainsi être, à l'échelle régionale, un lieu privilégié de réflexion et d'échanges entre les différents partenaires institutionnels, économiques et associatifs concernés par les questions d'énergie et d'environnement. Dans le domaine du bois-énergie, Rhônalpénergie-Environnement réalise des études régionales, dans le cadre de programmes européens et joue un rôle de conseil auprès des collectivités pour le montage et le suivi des opérations. Elle est un centre de ressources pour ses partenaires institutionnels.

En Alsace, la région a fait un « État des lieux de l’approvisionnement, émergence de filières locales et perspectives ». Après un diagnostic (voir la figure suivante), des propositions d’actions en vue de la structuration de la filière d’approvisionnement bois énergie en Alsace sont faites, comprenant des mesures incitatives avec de l’information et des subventions.
Forces Faiblesse
Energie renouvelable Prix de revient supérieur aux PCS et DIB
Création d'emploi Concurrence au niveau de la qualité, du taux d'humidité, de la plaquette de scierie (produit calibré et homogène)
Valorisation du patrimoine forestier
Prix compétitif de la plaquette forestière par rapport aux énergies fossiles
Tableau Forces / Faiblesses de la filière "Plaquette forestière"
Opportunités Menaces
Gisement le plus important Filière récente concurrencée
Volonté politique locale de recourir à la plaquette forestière Risque de développement anarchique de filières d'approvisionnement au niveau local au détriment d'une filière professionnalisée.
Présence d'acteurs déjà impliqués dans la production de plaquettes forestières Pas de réelle coordination entre le développement de la demande en plaquettes et l'offre fournie : filière non-structurée
Développement des chaufferies collectives.
Tableau Opportunités / Menaces de la filière "Plaquette forestière"


En PACA, afin de promouvoir et développer l'utilisation du bois comme source d'énergie, la Région, l’ADEME et la Direction régionale de l'agriculture et de la forêt (DRAF) ont créé en mai 1996 la Mission Régionale Bois Energie. Cette mission est animée par l’Observatoire de la Forêt Méditerranéenne et ses relais départementaux et territoriaux. Elle vise prioritairement le développement d'installations de chauffage automatique utilisant du combustible plaquette issu de la forêt.

Enfin dans les Alpes-Maritimes, le label de « pôle d’excellence rurale » a été attribué au projet "montagnes d’excellence, filière bois" par décret du 27 février 2007. L’ambition de ce projet est de structurer la filière bois-énergie du département : aboutir à un réseau de plates-formes de productions de plaquettes destinées aux chaufferies, réparties sur tout le territoire départemental. Ce réseau, porté par des collectivités publiques pourra se diversifier par un partenariat avec des entreprises privées qui opèreront le broyage, le séchage et le sciage du bois. Le potentiel de l’activité forestière, actuellement sous-exploité, est important : 100.000 m3, alors que 50.000 m3 seulement sont mis en vente, et 35.000 m3 vendus. Le coût total du programme s’élève à 3.065.000 € financés conjointement par l’Union européenne, l’État, le Conseil général et les collectivités territoriales.


Les pôles d'excellence rurale sont des projets favorisant le développement des territoires ruraux qui reçoivent à ce titre un financement partiel de la part de l'État. Le label Pôle d'excellence rurale est attribué à un projet de développement économique situé sur un territoire rural et fondé sur un partenariat entre des collectivités locales et des entreprises privées. La création des pôles d'excellence rurale s'inspire de celle des pôles de compétitivité en zone urbaine. 476 pôles d'excellence rurale ont été labellisés en deux vagues, en 2006. Une trentaine de projets visent au développement de la filière bois énergie.

Dans beaucoup de régions existent des associations interprofessionnelles, départementales ou interdépartementales de professionnels de la filière bois (FIBOIS) : Fibois Alsace, Fibois 04/05, Fibois 06/83, Fibois Ardèche-Drôme, Fibois Rhône etc. Elles sont plus ou moins actives dans la promotion du bois énergie.

Localement, des associations de développement des énergies renouvelables agissent pour la promotion du bois énergie. Elles ont été souvent associées au plan « bois énergie, développement local » (1994-1999) lancé en 1994, à l'initiative du Ministère de l'Industrie et géré par l'ADEME. Ce plan avait pour objectif de structurer de manière durable la filière bois-énergie tant au niveau de l'approvisionnement que de l'équipement en chaufferies collectives des secteurs résidentiel, tertiaire et industriel.

La liste d’associations ci-dessous a été dressée par l’association Biomasse Normandie :
  • ADUHME (Auvergne)
  • AGEDEN (Isère)
  • AILE (Bretagne/Grand-Ouest)
  • AJENA (Franche-Comté)
  • ALE 08 (Ardennes)
  • ALTER ALSACE ENERGIES (Alsace)
  • ASDER (Rhône-Alpes)
  • BIOMASSE NORMANDIE (Normandie / Grand-Ouest)
  • BOIS ÉNERGIE 15 ET ENERGIES RENOUVELABLES (Cantal)
  • BOIS ÉNERGIE 66 (Pyrénées-Orientales)
  • CEDER (Rhône-Alpes)
  • CHARENTE-DÉVELOPPEMENT (Charente)
  • CIEN (Midi-Pyrénées)
  • CRER (Poitou-Charentes)
  • ENERGIES ENVIRONNEMENT 74 (Rhône-Alpes)
  • GERES (Prov.-Alpes-Côte d'Azur)
  • HELIANTHE (Rhône-Alpes)
  • HELIOSE (Loire)
  • HESPUL (Rhône)
  • PIE ADIL 26 (Drôme)
  • PØLENERGIE (Rhône-Alpes / France
  • QUERCY ENERGIES (Midi-Pyrénées)
  • SOLAGRO (Midi-Pyrénées)