GuidEnR > La filière bois-énergie > Les producteurs  
LE BLOG GUIDENR
Conseils pratiques

 

 Actualités :  


LES CLES DU DIMENSIONNEMENT

Ouvrages en commande
Photovoltaïque autonome

Photovoltaïque raccordé au réseau




La filière bois-énergie > Les producteurs


Les filières d’approvisionnement sont multiples. On peut distinguer :
  • l’auto-approvisionnement lorsque le maître d’ouvrage valorise sa ressource (forêt , déchets, sous-produits),
  • l’approvisionnement local lorsqu’on est proche d’une scierie, d’un exploitant forestier, d’un élagueur etc.
  • l’approvisionnement extérieur lorsqu’on fait appel à un négociant en bois, à un producteur distant voire à un importateur.




Schéma d’approvisionnement local
Figure 4 : Schéma d’approvisionnement local (source Région Alsace)


Avantages Inconvénients
Entretien de l'espace forestier : réalisation d'éclaircies non marchandes. Coût de revient de la plaquette plus élevé que le prix de vente moyen actuel du marché, dû aux ruptures de charge dans le transport des produits et au faible volume de plaquettes concerné.
Production de plaquettes forestières.
=> Pas de déstabilisation des autres marchés concurrentiels de la filière bois.
Nécessite un suivi au niveau de la commune pour assurer la logistique d'approvisionnement.
Implication d'acteurs économiques locaux dans la filière. Pas de structuration de la filière à l'échelle d'une communauté de communes.
Quasi indépendance énergétique Filière courte viable seulement pour l'approvisionnement d'1 voire 2 chaufferies communales.
Plaquette de qualité égale, homogène du point de vue de l'hygrométrie
Tableau Avantages / Inconvénients d'un approvisionnement local du bois


Les acteurs sont variés - acteurs forestiers (ONF, exploitants forestiers, coopératives forestières), agriculteurs, acteurs urbains (élagueurs et services des espaces verts), industriels du bois, récupérateurs de déchets, négociants en bois.

Les producteurs de bois énergie et les sociétés d'approvisionnement sont inégalement répartis sur le territoire et ils opèrent souvent sur une ou deux régions seulement. Ils sont généralement spécialisés : bois en bûches, plaquettes forestières ou industrielles, granulés, briquettes (bois compacté ou densifié)...

Parmi les opérateurs présents sur tout le territoire citons l’ONF (Office national des forêts) qui gère 30 % de la forêt française et offre ses services dans le domaine de l’approvisionnement en bois énergie.

Dans le domaine des déchets de bois mentionnons le SYNAREP (Syndicat national des reconditionneurs et recycleurs de palettes) dont les adhérents traitent environ 60 millions de palettes soit 65 % du parc national. Les palettes récupérées proviennent principalement de la grande distribution et de l'industrie ; elles sont soit réparées et réutilisées, soit transformées en broyat afin de produire une nouvelle matière première secondaire (100 000 tonnes de broyats par an).